Née à Fribourg en 1980.

Depuis 2015, elle publie régulièrement des poèmes en revues (Poésie/Première, Diérèse, Décharge, La Gazette de la lucarne, Place de la Sorbonne, La Revue de belles-lettres).

Scènes d’Hiroshima, éditions LansKine, 2018 : prix Louise-Labé 2019.


 

Le casque aux oreilles
Nous écoutions des plaintes
Car dans les plaines où nous vivons
Il fait froid, les temps sont insouciants
Et rugueux, ils ont leurs rythmes et
Des couleurs de rues

La guerre froide est déclarée
Aux temps faciles
Aux temps faibles
Que la bise ravage sur les avenues
Succomberons-nous, succomberons-nous
Aux temps qui rampent

(Extrait tiré de La Revue des belles-lettres, 2017, I)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 + sept =

Anna Jouy

Anna Jouy est une auteure et poétesse suisse, membre du comité de D’Ailleurs poésie. Elle vit dans la région de Fribourg. Outre travailler à différentes mises en scène de spectacles musicaux et à la publication de quelques romans, elle aime prendre le temps et aborder le silence de la poésie. Éditée pour la première fois par Décharge en 2008 avec Ciseaux à puits, puis par les éditions de l’Atlantique, les éditions Rhubarbe et Alcyone ainsi que par différentes revues. Son site : www.annajouy.com.